Notre peau subit des agressions continuelles dues au stress, à la pollution, au froid. Elle perd également en élasticité, en hydratation et en tonicité au cours de sa vie. Les compléments alimentaires peuvent lutter contre les antioxydants mais aussi suppléer une perte de vitamines, d’élastine,  de collagène où d’acide hyaluronique.

Les compléments alimentaires vont pouvoir répondre à différents besoins spécifiques de la peau, en fonction de l’état et du type de peau, à savoir pour les peaux sèches, hydrater et nourrir, pour les peaux mixtes, détoxifier, pour les peaux matures, raffermir et combattre le vieillissement cutané. Ils seront également utiles pour retrouver un bon teint ou lutter contre les cernes et les poches.

Un apport de vitamines

On trouve beaucoup de compléments composés de bêta-carotène qui en se transformant dans l’organisme en vitamine A va activer le renouvellement des cellules de la peau. On connaît également le bêta-carotène (favorisant la production de mélanine) pour illuminer les teints ternes. Quand à la vitamine A qui prépare aussi la peau au soleil sera conseillée à tous les types de peau. L’association de beta carotène et de Vitamine E permet une protection optimale de la peau exposée au soleil. La vitamine C qui aura un rôle d’antioxydant et la vitamine E qui prépare la peau au soleil notamment seront également conseillées pour lutter contre le vieillissement cutané. La vitamine E sera excellente pour la souplesse de l’épiderme et donc idéale pour les peaux sèches et déshydratées. La vitamine C qui contribue à l’élasticité pourra convenir à des peaux plus matures. Cette vitamine essentielle intervient aussi dans la fabrication du collagène et via le fer des globules rouges dont elle facilite le transport, dans l’apport d’O² aux racines capillaires.

Le rôle des oligo-éléments

Sélénium, co-enzyme Q10, zinc complètent l’action des vitamines. Le sélénium, idéal pour les peaux matures, lutte contre le vieillissement cutané. Le Q10 améliore la régénération de l’épiderme. Le zinc, lui, joue un rôle anti-bactérie et régule les excès de sébum (tout comme la vitamine B6). Indiqué donc pour les peaux grasses. Associés, sélénium et vitamine E agiront en synergie avec la vitamine C et le zinc pour lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré de la peau.

Les omégas, des remparts contre la perte d’eau

Les Oméga 6 sont riches en acide linoléique et en acide gamma-linolénique. Parmi les multiples actions de l’acide linoléique et gamma-linolénique, citons l’action sur l’intégrité de l’épiderme. Les cellules épidermiques synthétisent des lamelles extracellulaires riches en acide linoléique et forment une barrière à la perte d’eau. Les Oméga 3 sont eux riches en acide alpha-linolénique. Les Oméga 3 et notamment l’ALA, améliore la flexibilité des membranes cellulaires (phospholipides membranaires), donnant plus d’élasticité et de résistance à la peau. Ils diminuent le taux de PG2, médiateur de l’inflammation et induit un effet d’apaisement des peaux réactives et intolérantes.

Les bioflavonoïdes aident à diminuer les poches et les cernes

Les bioflavonoïdes concernent une très large gamme de composés naturels appartenant à la famille des polyphénols d’origine végétale : flavanones, catéchines, OPC (oligomère procyanidoliques, anthocyanes). Ils stimulent et protègent la tonicité des capillaires par un effet anti-eau et une réduction de la pigmentation autour de l’œil. La perte de la tonicité des capillaires et l’infiltration d’eau dans les tissus autour de l’œil favorisent en effet la création de cernes. Idem pour les poches sous les yeux, dues en partie à des fuites d’eau provoquant des œdèmes du contour de l’œil ou dans les tissus voisins. En se fixant sur les parois des capillaires, les bioflavonoides freinent la dégradation et stabilisent les fibres de collagène de la paroi des capillaires, protègent l’élastine (protéine du tissu conjonctif) grâce à une action anti-oxydante, augmentent la résistance capillaire
et préviennent la formation de l’œdème.

Collagène et acide hyaluronique

De nombreux laboratoires proposent désormais des compléments alimentaires contenant du collagène ou de l’acide hyaluronique sous forme de capsules ou de gélules qui jouent un rôle capital dans la lutte contre les rides.

Le collagène

Il constitue les 30 à 35 % des protéines présentes dans le corps. Son rôle est de garantir la solidité des ligaments, cartilages, du derme et des os. La formation du collagène réduit avec l’âge. Un apport sous forme de compléments vous aidera à mieux prévenir le vieillissement de la peau, l’apparition des rides mais aussi les pathologies articulaires.
 Le collagène disponible en complément alimentaire est souvent fabriqué à base de cartilages, de couennes et d’os animaux (poulets, bovins, porcs). Il aide le corps à récupérer sa souplesse. Sous forme de capsule, il est également utilisé pour traiter l’ostéoporose et l’arthrose.

L’acide hyaluronique

Présent naturellement dans la peau, l’acide hyaluronique lui donne galbe, tonicité et souplesse. Disparaissant au fil du temps, le visage se creuse alors, perdant de son volume et les rides se forment. D’origine naturelle pour une très grande partie, les acides hyaluroniques actuellement vendus dans le commerce sont obtenus par biofermentation et sont compatibles avec tous les types de peau.

biocyte-hyaluronic-forte

L’acide hyaluronique existe sous différentes formes : sous forme d’injections (à effectuer chez votre praticien), sous forme de gels et de crèmes à des concentrations plus ou moins élevées, en crème spécifiquement anti-rides et en compléments sous forme de capsules ou de gélules. Il sera important de vérifier la teneur en acide hyaluronique proposée par les fabricants ou d’envisager des compléments pouvant l’associer avec du collagène ou du Q10 par exemple. La concentration d’acide hyaluronique dans notre corps diminuant avec l’âge, il convient de commencer à compenser les pertes organiques relativement jeune, de façon à toujours garder une belle peau.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *