Le soleil aggrave et accélère l’apparition du vieillissement cutané et ses effets « néfastes » peuvent se manifester plus de 10 à 20 ans après les irradiations. Une exposition prolongée aux ultra-violets sera responsable de l’apparition de taches brunes. S’il est fortement déconseillé de se mettre au soleil après avoir effectué un peeling, il est par contre possible de réparer sa peau après une exposition trop intense.

Cosmopeel

Les peelings accélèrent le renouvellement cutané en exfoliant la couche superficielle. La peau se reconstruit de manière plus lisse en gommant un certain nombre d’irrégularités comme les pores élargis, les dépôts de sébum, les taches brunes, l’acné, les points noirs et les ridules. Le but recherché est de redonner à la peau tout son éclat, de redonner au visage, au cou, au décolleté ou aux mains un aspect lisse, jeune et de couleur homogène.

Les trois grandes classes de peelings sont appelées doux (ou superficiels), moyens et profonds. Les types d’acide les plus fréquents utilisés sont les acides à base de fruits, le TCA et le phénol. Les peelings à base de fruits, dont le plus courant est celui qui contient de l’acide glycolique, sont très efficaces. Appelé le Lunch Peeling, il est très recherché car il ne provoque aucun retrait de la vie sociale. Les autres peelings ne doivent être pratiqués que par un médecin et entrainent une éviction sociale de 1 à 2 semaines. En médecine esthétique, le peeling est considéré comme un acte de relissage cutané (exfoliant la couche superficielle de la peau) avec utilisation d’un agent chimique acide ou un agent naturel acide.

Les peelings augmentent la sensibilité au soleil

L’acide glycolique utilisé dans les agents de peeling augmente la sensibilité au soleil. Néanmoins les produits de soins peuvent être utilisés en été et il est indispensable d’utiliser en complément de tout traitement à l’acide glycolique une protection solaire. Nous vous conseillons de vous protéger dans tous les cas. Mais quelque soit le cas, l’exposition aux rayons UV est strictement interdite après le traitement. Pour protéger l’épiderme, un écran total devra obligatoirement être appliqué durant un mois après un peeling superficiel, et durant au minimum six mois pour un peeling profond.

Les peelings soignent les taches brunes dues au soleil

Les taches brunes qui altèrent l’unité du teint proviennent d’une exposition prolongée aux ultra-violets, associée à l’usage d’un produit (la pilule ou certains médicaments) qui accentue les effets du soleil. Le masque de grossesse ou chloasma est une tache pigmentaire qui peut avoir pour origine une exposition solaire chez la femme enceinte. En effet, la grossesse provoque une augmentation des taux d’hormones féminines, entraînant en même temps une augmentation de la synthèse de la mélanine. Si à cette période, on expose la peau au soleil, il y a hyper-pigmentation et apparition de taches, notamment au niveau du visage. Dans ce cas, le masque de grossesse est surtout localisé sur le front, les tempes et les joues.

Les taches de soleil apparaissent sur les mains et sur le dos sont et sont dues au essentiellement au vieillissement cutané, mais aussi à une exposition excessive de la peau au soleil.  A certains endroits, les mélanocytes se mettent à fonctionner beaucoup plus pour des raisons inconnues. Les mélanocytes sont les cellules qui pigmentent la peau. Ils peuvent être situés dans le derme ou dans l’épiderme. Ils produisent des mélanosomes (granules pigmentés riches en mélanines). Avec l’âge, des petites perturbations de la pigmentation apparaissent. La mélanine (pigment foncé de la peau responsable du bronzage) se désorganise et crée les petites taches brunes ou taches de vieillesse.

Le peeling est avec le laser pigmentaire de type Nd Yag et le laser Fraxel une des solutions pour traiter ces taches brunes. Les effets des peelings ont été bien étudiés. Au niveau épidermique, il y a fonte totale, donc disparition des anomalies dans les équilibres des différentes populations cellulaires : diminution de l’épaisseur du stratum corneum par rapport à la hauteur totale de l’épiderme, mais augmentation de cette hauteur totale et disparition des surcharges mélaniques. Il faut rappeler qu’un peeling moyen peut toujours avoir comme effet second de provoquer une pigmentation post-inflammatoire parfois très dense, survenant vers le 20 ème jour. C’est pour cette raison qu’un peeling moyen doit toujours être encadré de prescriptions à tropisme mélanocytaire.

Par Véronique DISSIER, Anti Age Magazine

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *