Nacriderm lance quatre soins pré et post intervention esthétique formulés à base de gallocatéchines qui inhibent la glycation.

nacriderm, glycationnacriderm PREVENT prépare la peau aux interventions esthétiques et prévient l’apparition de bleus et de gonflements. nacriderm APEEL est un home peeling quotidien qui prépare et prolonge les peelings dermatologiques, nacriderm REPAIR restaure le confort, l’apparence et l’hydratation après une intervention esthétique et nacriderm OPTIM prolonge la correction anti-rides après injection.

A propos des complications :

Œdèmes, ecchymoses, mauvaises cicatrisations, résultats partiels… sont des complications  des procédures esthétiques (peeling, laser, comblement…). Elles peuvent durer de quelques heures à quelques jours et conduire à une éviction sociale. Ces complications dépendent de l’état plus ou moins altéré du tissu conjonctif de la peau, des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Cette altération est liée au vieillissement. Elle est aggravée par la prise de certains médicaments, l’exposition excessive au soleil, la consommation d’alcool et de tabac. La qualité fonctionnelle du tissu conjonctif dépend en grande partie de l’organisation de la matrice extracellulaire, des fibres de collagène et d’élastine. Avec l’âge, le collagène présente de plus en plus de liens inter-fibres, épaissis et désorganisés. Les fibroblastes ne trouvent plus de support extracellulaire de bonne qualité pour conserver une activité biosynthétique performante. Un collagène de qualité médiocre, ne peut plus répondre de façon satisfaisante aux besoins structurels des cellules qui l’ont généré.

Les théories relatives à l’homéostasie du tissu conjonctif sont nombreuses mais depuis une dizaine d’années il se dégage un consensus faisant intervenir la génétique, les réactions oxydatives et la glycation des protéines.

A propos de la glycation :

La glycation correspond à la fixation de sucres libres sur les radicaux aminés des protéines et conduit à la formation d’A.G.E.s (Advanced Glycation Endproducts) qui rigidifient les tissus. La glycation est responsable, directement ou indirectement, de nombreux signes précoces du vieillissement et des complications des actes dermatologiques, notamment, le relâchement cutané, les érythèmes, ecchymoses et oedèmes, les troubles de la cicatrisation et les désordres pigmentaires. La glycation augmente de façon linéaire tout au long de la vie, parfois plus rapidement chez certains individus, qui constituent ainsi une population à risque dermatologique.

A propos de nacriderm

Nacriderm, 30 ans de dermatologie, a réussi à isoler des gallocatéchines à partir d’extrait d’Hamamelis virginiana. Ces gallocatéchines inhibent les réactions de glycation en  empêchant les sucres de se fixer sur les protéines. Elles sont formulées à différents dosages et associées à des actifs complémentaires dans le but de maîtriser les conséquences de la glycation cutanée.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *