ISOBOT OXYLIFT™ est le 1er topique d’une nouvelle génération s’appuyant sur les NANOTECHNOLOGIES et  dont l’effet s’apparente à celui du BOTOX® en permettant un suivi ambulatoire sans éviction sociale (sa formule n’a rien de commun avec les Hexapeptides).

Isobot Oxylift
Isobot Oxylift

Les PERFLUOROHEXANES transportent l’oxygène jusqu’au  derme supérieur et ont parallèlement une influence au niveau des muscles faciaux sur lesquels ils provoquent un relâchement « Botox-like ».

L’oxygène a un effet « hemoglobine like » au niveau cellulaire  et un effet « lipo-filling » plus proche de la surface de l’épiderme. Différentes vagues successives d’actifs dosés à différentes masses moléculaires permettent à l’action d’ISOBOT OXYLIFT de progresser pendant 6 à 8 heures à l’issue d’un effet repulpant instantané (comme si on regonflait un ballon de baudruche qui s’est dégonflé dans la nuit). Au bout de 8 jours d’applications matin et soir l’ovale du visage est déjà fortement restauré (+15%), l’hydratation de la peau s’est accrue de 50%, et au bout d’un mois d’application la rémanence (demi-vie), si on stoppe le traitement à ce moment là, est de 11 jours dont 8 à un haut niveau. L’étude GREDECO/HOP SALPETRIERE témoigne d’une restauration du collagène supérieure aux LED après 3 semaines d’application sur une peau maintenue en survie et vieillie artificiellement. Les deux techniques associées donnent un résultat remarquable.

Notre idée est donc de faire d’ISOBOT OXYLIFT un allié ambulatoire indispensable à l’accompagnement du geste du praticien : post FRAXEL, chirurgie, mésothérapie, injection, Protocole PMR…et, pour celles qui redoutent l’injection, une alternative de choix.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *