L’effet anti-âge de l’açai. Le pouvoir antioxydant de l’açai est 8 fois supérieur à celui du brocoli. Un fruit qui nous vient du Brésil à découvrir au plus vite.

acai

Son nom

L’Açaï ou baie d’açaï ou encore baie de palmier pinot est cultivé principalement au Brésil. Il s’agit de baies qui poussent sur un palmier pouvant atteindre 20 mètres de haut.

Ses actions anti-âge :

Récemment une étude américaine a montré que l’açai protège les cellules du stress oxydatif grâce aux polyphénols qu’il contient. Elle aurait également mis en évidence un effet anti-inflammatoire pouvant avoir un effet sur les maladies cardio-vasculaires, donc anti-vieillissement.

D’autres chercheurs sont plus sceptiques en la matière : bien qu’il ait un pouvoir antioxydant, les données les plus récentes indiquent que sa valeur antioxydante, comparée à celle d’autres fruits, serait plutôt intermédiaire : il renfermerait davantage d’antioxydants que la goyave, la mûre, le fruit de la passion, l’orange, la pomme et l’ananas, mais moins que l’acerola, la mangue, la fraise et le raisin. Son activité antioxydante pourrait se comparer à celle de la cerise noire ou de la canneberge.

La peau, la chair et le noyau des baies d’açaï renferment des phytostérols et des polyphénols. L’action antioxydante des fruits serait plus précisément attribuable aux anthocyanines et aux proanthocyanidines qu’on y trouve.

Préparation :

On peut le mélanger à du lait de soja ou à du yaourt, l’açai ayant un goût assez prononcé. En France, il n’existe que sous forme de pulpe congelée et il sera plus compliqué de le conjuguer au salé, bien qu’il soit fréquent de voir dans la cuisine sud américaine des grillades de poisson ou de viande agrémentées de baies d’açaï. Pour un cocktail énergisant,  mélangez le avec des framboises, myrtilles, fraises ou grenades ou bananes dans un mixer ou blender.

Son origine

Très tôt, les indigènes d’Amazonie consommaient les jeunes pousses d’açai avant même l’arrivée des européens. Les fruits sont consommés frais pour éviter que leurs principes actifs ne se détériorent trop rapidement. L’açai se trouve exclusivement en amérique du sud et plus particulièrement au Brésil. Il pousse dans des zones marécageuses.

On trouve aujourd’hui de l’açai sous forme de poudre ou en purée surgelée. Ce conditionnement a rendu possible son exportation. Doté d’une vertu énergisante, des boissons ont fait l’apparition sur les plages brésiliennes auprès des surfeurs qui ont popularisé cette baie.

Puis le docteur Perricone en a introduit dans sa gamme de nutriments avec une notion d’anti-vieillissement.

Valeur nutritive :

Les fruits de l’açaï renferment 52 % de glucides, 8 % de protéines et 32 % de matières grasses. Parmi ces dernières on compte de l’acide oléique (gras monoinsaturé – oméga-9), de l’acide linoléique (gras polyinsaturé – oméga-6) et l’acide palmitique (gras saturé). Les baies d’açaï sont une bonne source de vitamine E et de fibres alimentaires. Elles contiennent aussi de la vitamine B1 et du fer. Une portion de 100 g de purée de baies surgelées contient 80 kcal.

La charge glycémique de l’açaï est faible dans la mesure, bien sûr, où on n’y ajoute pas de sucre. Plusieurs recettes et produits populaires de sorbets, smoothies, collations, boissons ou desserts à base d’açaï contiennent en effet de bonnes quantités de sucre.

Où le trouver ?

A déguster dans certains bar à jus de fruits de Paris (Wanna Juice, Soup and Juice).

Sur Internet, découvrez deux importateurs : Vital Bio

Baies d’açai

Test d’Orac (Oxygen Radical Absorbance Capacity) :

L’açai présente un score ORAC élevé (161400 μ mol TE/100g), supérieur à tous les fruits et légumes mais largement inférieur au clou de girofle (314446 μ mol TE/100g) à la cannelle (267536 μ mol TE/100g) ou à l’origan séché (200129 μ mol TE/100g). Il est à peine supérieur au curcuma (159277 μ mol TE/100g).

Tags:

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *