Anti Age Magazine et notre institut de sondage partenaire, Arcane Research vous livrent les derniers résultats de l’étude « dermatologie esthétique anti-âge ». Bonne nouvelle : vous n’êtes pas seule puisque vous êtes presque 5 millions de femmes à pratiquer des actes de dermatologie esthétique.

Sondage anti-âge
Sondage anti-âge

Par quoi êtes vous préoccupée sachant que la « jeunesse du visage » est une problématique très répandue chez les françaises ?

Selon l’étude, le problème que vous rencontrez le plus est indéniablement celui des « cernes » qui touche 45,4% des françaises âgées de 18 à 75 ans (10,2 millions de femmes), surtout les moins de 50 ans. Suivent ensuite en seconde position les « pattes-d’oie » (rides se formant au coin de l’œil du fait du vieillissement, de l’exposition au soleil, des expressions faciales ou du tabagisme) qui touchent 39,6% des françaises (8,9 millions de femmes), en troisième position les « rides et ridules situées autour de la bouche et des lèvres » qui touchent 37% des françaises (8,3 millions de femmes), en quatrième position ex-aequo, les « rides du sourire » (lignes verticales reliant les côtés du nez aux commissures des lèvres) et la « perte de fermeté et de l’élasticité du cou » qui touchent 32% des françaises (7,2 millions de femmes) puis en cinquième position les « rides du lion » (rides situées entre les sourcils) qui touchent 29,1% des françaises (6,55 millions de femmes).

Quels sont les soins « anti-âge » que vous pratiquez chez votre médecin ? Taches brunes, taches pigmentaires et injections restent les actes les plus en vogue.

Pour l’année 2010, le marché français de la dermatologie esthétique femme représente près de 586 millions d’euros et plus de 4 millions de séances. Tous segments confondus, les « taches brunes et taches pigmentaires » restent le problème le plus traité par la dermatologie esthétique en 2010 (295.000 patientes). Plus spécifiquement, les actes « anti-âge » représentent 56,9% du marché valeur de la dermatologie esthétique (280 M€ et 565.000 patientes en 2010). Toujours sur l’année 2010, les injections pèsent 153M€ et représentent 545.000 séances (265.000 patientes). Au total ce sont 2,8% des françaises âgées de 18 à 75 ans (625.000 femmes) qui déclarent avoir déjà eu recours au moins une fois aux injections.

Le processus de choix d’une injection à visée esthétique en cabinet reste très majoritairement le fait du médecin ou du dermatologue. Néanmoins, dans 95% des cas, vous connaissez déjà le nom du produit injecté avant d’entrer dans le cabinet. Le problème le plus traité en 2010 par la dermatologie « anti-âge » est celui des « rides/ridules situées autour de la bouche et des lèvres » (215.000 patientes).

Où pratiquez vous vos soins ? Cabinet, instituts, Spa…, l’offre est large.

En 2010, les soins en cabinet « anti-âge » pèsent plus de 1,6 million de séances, et restent majoritairement effectués chez les dermatologues, notamment pour le peeling (74,7% des séances de peeling sont réalisés chez un dermatologue). A titre de comparaison les soins « anti-âge » (visage) en institut représentent en 2010 près de 1,1 million de séances. Plus de  500.000 séances sont réalisées chaque année dans les instituts de beauté traditionnels, environ 200.000 dans les parfumeries alors que les centres de thalassothérapie, les Spa et les esthéticiennes à domicile pèsent chacun 50.000 séances par an. Les soins en cabinet et en institut sont davantage complémentaires que concurrents : en effet, vous êtes 19% ayant déjà eu recours ou tentées par la dermatologie esthétique « anti-âge » à déclarer avoir fait un soin du visage « anti-âge » en institut au cours de l’année 2010.

Qui êtes vous et où habitez vous majoritairement ?

Sur le segment de marché « anti-âge » (injections, laser, peeling, …), vous avez généralement un âge moyen de 51 ans, de 44 ans pour les peelings jusqu’à 56 ans pour les injections d’acide hyaluronique. Vous êtes très majoritairement de catégorie socio-professionnelle supérieure ou intermédiaire. Vous habitez également en majorité dans les régions Ile-de-France et Méditerranée (PACA + Languedoc-Roussillon) et peu dans la zone Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes). Vous aimez vivre dans les zones d’habitat « hyper-urbaines » (+2.500 hab au km²), de type Paris ou l’hyper-centre des grandes villes de Province.

Votre type de peau ? Vous avez un profil de peau globalement à l’image de la population française, à savoir une peau claire à très claire pour 74% des patientes. On peut toutefois noter une petite surreprésentation des femmes à la peau foncée ou de type méditerranéen (+8 points par rapport à la population française).

Combien êtes vous ? Presque 5 millions !!!

Vous êtes 21,5% des françaises âgées de 18 à 75 ans (soit près de 4,85 millions de femmes) qui ont déjà eu recours à la dermatologie-esthétique et/ou qui sont tentées d’y recourir à court terme. Avec plus de 800.000 patientes par an, les « rides/ridules situées autour de la bouche et des lèvres » est le cas le plus traité en dermatologie esthétique « anti-âge » en 2011, devant les « cernes » (630.000 patientes).

La dermatologie esthétique ce sont également des « soins à domicile » pré et post intervention qui représentent en 2010 un chiffre d’affaires de 71,5 millions d’euros et 2,23 millions de boîtes. Les soins d’optimisation (pour optimiser, prolonger, préserver l’efficacité et les effets de l’acte esthétique) représentent plus de 50% du marché.

Le potentiel des soins d’optimisation des actes « anti-âge » reste néanmoins très important, notamment sur les injections à visée esthétique. Vous n’êtes pour l’instant que 13% à avoir acheté des soins d’optimisation après une injection. En effet, vous continuez très majoritairement à acheter les soins « anti-âge » que vous aviez l’habitude d’utiliser avant de recourir aux injections mais déjà 8% d’entre vous déclarent avoir modifié leurs habitudes d’achats de soins « anti-âge » suite aux actes esthétiques.

Que préférez vous le plus ?

Adeptes des injections, vous appréciez surtout les soins « anti-âge » vendus en pharmacie-parapharmacie et à la question« Ca me plait, c’est ce que j’attends d’un soin anti-âge », vous avez répondu :

Un soin hautement concentré en principes actifs

Des actifs reconnus pour leur efficacité contre le vieillissement cutané

L’efficacité rigoureusement démontrée par des études cliniques

Un soin qui redonne un coup de frais à la peau

Un soin utilisable pour le visage et pour le cou

Une texture qui pénètre rapidement la peau

Un soin qui redonne élasticité et tonicité aux tissus

Cette étude a été réalisée par la société Arcane Research auprès de 4.402 françaises âgées de 18 à 75 ans qui ont été interrogées par Internet. Cet échantillon, parfaitement représentatif de la population française en termes de tranches d’âge, de CSP et de localisation autorisait une extrapolation des réponses sur l’ensemble des 22,5 millions de françaises de 18-75 ans. 533 femmes ayant déjà eu recours au moins une fois à la dermatologie esthétique (12,1% des françaises) ont été filtrées puis interrogées plus en détail sur le ou les soins en cabinet auxquels elles ont eu recours et (éventuellement) les soins à domicile (préet post-intervention) qu’elles auraient achetés.

sondage anti-âge

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *