L’abrasion de la peau est réalisée de manière mécanique au moyen d’une meule ou par laser.

dermabrasionLa peau est parfois altérée par le soleil ou simplement par le froissement (rides d’expression), contre lesquels l’abrasion peut faire des miracles. C’est une intervention chirurgicale qui consiste à « user  » la peau et plus précisément l’épiderme (couche supérieure du derme). Celle-ci se pratique sous anesthésie locale ou régionale. La dermabrasion ne nécessite pas d’hospitalisation elle se fait habituellement au cabinet du dermatologue en ville.

Elle utilise de petites meules abrasives tournant de 20 000 à 40 000 tours par minute selon le type de moteur et pouvant varier grâce à une pédale dite pédale de rhéostat (sorte de potentiomètre). Sur ces moteurs sont fixés des éléments abrasifs (brosse métallique, fraise diamantée, meule) dont le diamètre et le grain (surface permettant la corrosion) sont de différentes grosseurs. L’attaque de la peau se fait selon plusieurs angles.
Le thérapeute (chirurgien, médecin, dermatologue) rabote l’épiderme et les couches supérieures du derme

La dermabrasion ne doit pas être confondue avec le peeling qui est une technique d’usure de la peau également, mais plus superficielle. Elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale et les résultats esthétiques ne sont pas toujours excellents.

Cette technique est progressivement remplacée par la dermabrasion au laser.
Actuellement la dermabrasion utilise le système de skin abrasion, appareillage plus moderne comprenant un compresseur qui projette des cristaux d’alumine à la manière d’un Karcher. Cet appareil intègre également une pompe aspirante ce qui permet de récupérer les débris de peau.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *