Contre le vieillissement de la peau

Thé vert, raisin, myrtille, grenade, huile d’olive, patate douce, tomate, poivron, mangue, brocoli, artichaut, huître

aliments anti-âge

Le resvératrol du raisin, la silibiline de l’artichaut, le zinc des huîtres, la vitamine C du kiwi et du brocoli ont un effet anti-rides. Les polyphénols de l’huile d’olive baissent l’action des radicaux libres sur le fibroblaste. Le thé vert devient l’incontournable des crèmes anti-âge.

Préserver ses muscles

Saumon, maquereau, hareng, anchois et truites, lentilles et légumes secs.

Il est nécessaire de fournir aux muscles des protéines. Les poissons gras comme le saumon ou les sardines apportent un nombre conséquent d’omégas 3. Les légumes secs apportent de bonnes protéines pour l’effort.

Renforcer son système immunitaire

Ail, oignon, poireau, ciboulette mais également banane, kiwi, pamplemousse.

Le kiwi est un concentré de vitamines E et C. L’ail comme l’oignon fournissent du sélénium. La banane est riche en vitamine B6.

Diminuer le stress oxydatif

Thé vert, huile d’olive, colza, chocolat noir, myrtilles, pêches, chou, persil, épinards.

Les fruits permettent de lutter efficacement contre l’antioxydation en apportant des vitamines C, E, du sélénium, du zinc, du chrome et du bêta-carotène. Le thé vert, les pommes ou le raisin dispensent les fameux polyphénols qui améliorent notre résistance au stress oxydatif.

Lutter contre l’ostéoporose

Epinards, cresson, navets, radis noir, persil, algues.

Pour prévenir ou traiter l’ostéoporose, les recommandations vont de 700 mg de calcium par jour jumelé à 10 µg (400 UI) de vitamine D, jusqu’à 1 200 mg de calcium jumelé à 20 µg (800 UI) de vitamine D, à prendre avec les repas. Les légumes comme les épinards ou le cresson contiennent énormément de calcium nécessaire au capital osseux.

Prévenir les maladies cardio-vasculaires

Noix, huile de colza, poissons gras, céréales, noix, noisette, amande, ail

L’huile d’olive et de colza sont à la base du régime crétois. L’ail réduit le cholestérol et l’hypertension, les céréales apportent du Q10, le resvératrol du vin rouge améliore la circulation sanguine.

Améliorer sa vue

Saumon, hareng, anchois, orange, courge, germes de blé

A utiliser tous les fruits et légumes qui recèlent de la vitamine A participant à la formation du pigment de la rétine. Les acides gras des poissons pourraient empêcher les effets inflammatoires à l’origine de la dégénérescence maculaire (DMLA) comme le resvératrol que l’on peut trouver notamment dans le vin qui pourrait lutter contre la DMLA mais aussi la rétinopathie diabétique et la rétinopathie du prématuré en bloquant l’angiogenèse (formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans l’œil) impliquée dans le développement de ces maladies.

Booster sa sexualité

Muira puama, Yohimbé, maca, Butea superba, Kola, Tribulus

Pour traiter la dysfonction érectile, la Butea superba, un tubercule provenant de Thailande, pour obtenir un effet stimulant, le Kola, la maca qui peut agir sur les troubles de la sexualité, la Maniguette, une épice d’Afrique qui appartient à la famille du gingembre et la muira puama pour l’impuissance, le Tribulus pour ses propriétés cardio-vasculaire, le Yohimbe qui agit comme un aphrodisiaque.

Les protéines sont constituées de 20 acides aminés. Elles assurent la croissance et l’entretien de notre organisme et plus particulièrement des os, des muscles, de la peau, des cheveux, des ongles et du sang. Présentes naturellement dans notre dans notre corps, nous devons les puiser dans notre alimentation du fait qu’elles contiennent les acides aminés indispensables que nous ne pouvons fabriquer nous même. Les protéines font offices d’enzymes, d’anticorps et d’hormones.

Les principaux acides aminés

Parmi les 20 acides aminés qui constituent les protéines, 8 d’entre eux sont considérés comme essentiels parce qu’ils ne peuvent être fabriqués par l’organisme et doivent donc être apportés par l’alimentation. Afin que la synthèse des protéines soit complète, celles-ci doivent contenir simultanément au cours d’un même repas et dans de bonne proportion les 8 acides aminés essentiels. Si l’un de ces acides aminés est absent ou très peu présent, alors la synthèse des protéines s’en trouvera affectée. On appelle protéines complètes celles qui contiennent les 8 acides aminés essentiels. On les trouve dans les oeufs (protéines complètes à  94%), le lait de vache (82%), le poisson (80%), le fromage (70%), le soja (65%) mais aussi dans les germes de blé, les céréales complètes, le pollen. Les protéines dites incomplètes sont présentes dans la plupart des végétaux. C’est en combinant protéines complètes et incomplètes que l’on peut optimiser l’apport des acides aminés essentiels.

Isoleucine

L’isoleucine améliore la coordination musculaire et la réparation des tissus, normalise le taux d’azote dans les muscles, diminue le taux de sucre dans le sang, lutte contre les manifestations hypoglycémiques, augmente la résistance aux efforts physiques et favorise le métabolisme musculaire.

Leucine

Elle diminue le taux de sucre dans le sang, aide à  régénérer et à  réparer les tissus musculaires. Elle régule le taux d’azote dans les muscles, augmente la résistance aux efforts physiques. On la trouve dans le lait, le maïs.

Lysine

La lysine participe à  la formation des anticorps et à la régénération de tissus endommagés, stimule le système immunitaire et endocrinien et prévient les éruptions cutanées. Elle aide à lutter contre le manque d’énergie et d’appétit et facilite la formation du collagène. On la trouve dans le poisson, la viande, les oeufs, les fromages.

Méthionine

Elle participe comme la cystéine et la glycine à la synthèse d’une enzyme, le glutathion, un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres et prévient le vieillissement. Elle a un rôle important dans le maintien de la fluidité de la membrane cellulaire, favorise la lutte contre la dépression, les troubles du comportement, l’hypertension et les problèmes rénaux. Elle aide à l’élimination des métaux lourds et permet d’équilibrer le régime des végétariens. On la trouve dans les viandes, les laitages, les oeufs.

Phénylalanine

La phénylalanine est un antidépresseur naturel qui est transformé par l’organisme en dopamine, noradrénaline et adrénaline, molécules essentielles dans de nombreuses transmissions nerveuses. La phénylalanine combat la dépression, améliore la mémoire, aide à la désintoxication de l’alcool et des drogues. On la trouve dans le pain, les oeufs, la viande, les fromages.

Thréonine

La thréonine aide à  la formation de l’élastine et du collagène et participe à  la croissance des cartilages et des ligaments. Elle participe à l’équilibre protéique de l’organisme et au fonctionnement du système nerveux central. On la trouve dans les oeufs.

Tryptophane

Le tryptophane est transformé par l’organisme en sérotonine et agit comme antidépresseur et anxiolytique. Il combat la dépendance à l’alcool et aux drogues. Il augmente la tolérance à la douleur, soulage les migraines et les douleurs dentaires. On le trouve dans les oeufs, la noix de coco, les laitages.

Valine

La valine améliore la résistance aux efforts physiques et la glycémie. Elle participe à  la régénération et à la réparation des tissus musculaires. On la trouve dans le lait, les oeufs.

par Véronique Dissier

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *